Sélectionner une page

Une épreuve rare et mythique. Vivement 2018.

Texte par Gaël Couturier. Photos Cmbalym Akuna et Alexis Berg.

La 5e étape du MDS 2017 a clôturé l’aventure chronométrée ; il restait hier une mini-étape Solidarité MDS, à allure libre, sans impact sur le classement (mais obligatoire).

La dernière étape pour le classement longue de 42,2 km est synonyme de libération pour ceux qui ont lutté contre le sable, le vent, les conditions de vie précaires, le manque d’eau et de nourriture parfois… Mais ils ont pu compter sur une solidarité sans faille entre concurrents et un soutien inaltérable de l’organisation.

La curiosité du jour sur cette étape marathon : peu avant l’arrivée, les concurrents traversent un village abandonné, celui de M’Fis, et longent une mine de plomb. L’arrivée se juge au pied des immenses dunes de Merzouga. Comme pour la grande étape, le départ s’est fait en deux vagues : la première à 7 h pour le gros du peloton, et la seconde à 8 h 30 pour les 150 meilleurs au classement général, hommes et femmes confondus. Ce décalage est l’occasion une nouvelle fois d’observer les meilleurs en action, mais attention à ne pas s’enflammer : malgré le départ matinal, la température est déjà très élevée.

Les Doc Trotters surveillent particulièrement cette étape, car les organismes éprouvés par près de 200 km et 5 jours dans le désert risquent de craquer s’ils sont trop sollicités… Au final, pas trop de casse même si plus de 500 coureurs se font traiter pour des ampoules et un classement qui ne surprend plus personne. Parfois décriée, souvent redoutée, cette épreuve du Marathon Des Sables est un mythe et comme à chaque fois une réussite totale. Bravo Patrick Bauer, vous êtes un sacré organisateur et meneur d’hommes rare.

 

5 premières femmes

1 – Elisabet Barnes (D0663-SWE) – 23:16:12
2 – Nathalie Mauclair (D0247-FRA) – 23:36:40
3 – Fernanda Maciel (D0388-BRA) – 24:44:59
4 – Emilie Lecomte (D0229-FRA) – 26:41:18
5 – Mélanie Rousset (D00278-FRA) – 27:47:59
5 premiers hommes

1 – Rachid El Morabity (D0001-MAR) – 19:15:24
2 – Mohamed El Morabity (D0032-AR) – 19:38:22
3 – Thomas Evans (D0775-GBR) – 19:49:34
4 – Abdelaziz Baghazza (D0009-MAR) – 20:35:54
5 – Remigio Huaman Quispe (D0360-PER) – 20:53:02

Triomphant, les bras écartés, Rachid El Morabity a franchi la ligne d’arrivée de la 5e étape en tête, tel un avion volant à 13,32 km/h de moyenne. Grand coup de chapeau au coureur de Zagora qui remporte son 5ème MDS et qui ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin. Son petit frère Mohamed le suit à quelques secondes sur l’étape, et à quelques minutes au général ; son émotion sur la ligne d’arrivée est palpable. Émotion également chez le militaire britannique Thomas Evans, qui ne peut s’empêcher de balancer des « unbelievable » à tous les sujets : l’organisation, les postes de contrôle, les Marocains, les autres concurrents… Et son classement aussi est assez « unbelievable »: cinquième sur l’étape mais troisième au général. Qui l’aurait cru dimanche dernier ? Souriante comme jamais, Nathalie Mauclair a coupé la ligne d’arrivée en tête, peut- être un peu déçue de ne pas avoir mieux su gérer son début de course. Malgré ses victoires sur les 4e et 5e étapes, la Française n’a pu rattraper Elisabet Barnes, intouchable cette année. Elisabet empoche donc son 2e titre sur le MDS, après 2015 : « Je m’étais préparée pour gagner ce MDS. » Comme à son habitude cette année, Fernanda Maciel, la trail runneuse de The North Face échappe aux questions, mais n’en finit pas moins troisième de l’étape et au général.

Marathon des Sables, suite et fin

Nouveauté ! Juste avant la cérémonie des podiums, l’organisation du MARATHON DES SABLES a annoncé le lancement d’une toute nouvelle épreuve : MDS PERU. Organisé en partenariat avec les autorités péruviennes, cette troisième épreuve de la famille MDS se déroulera fin novembre 2017 au Pérou et sera calquée sur la course originelle : environ 250 km en 6 étapes en autosuffisance alimentaire. Patrick BAUER, créateur de l’événement, était particulièrement heureux de dévoiler cette grande surprise aux concurrents : « Nous sommes allés nous promener sur un autre continent, l’Amérique du Sud, et nous avons découvert une véritable terre d’aventure entre l’Océan Pacifique et la Cordillère des Andes ». Le MDS PERU se déroulera du 24 novembre au 4 décembre 2017. Ouverture des inscriptions le 16 mai 2017 à 20 h.

Marathon des Sables, suite et fin

Dans la même rubrique

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This