Le podium en action de gauche à droite Kaïs Garouach deuxième Nicolas Baudry premier et Anthony Caverivière troisième

Samedi 18 juin à Bandol plus de 1000 concurrents ont participé sous le soleil couchant et dans une ambiance très conviviale à la septième édition de la Salomon Bandol Classic. Une course nature de 12,5 kilomètres.
Déjà vainqueurs en 2010, Lisel Dissler et Nicolas Baudry ont récidivé. Deux victoires au scénario identique avec jeu égal avec les autres favoris sur les quatre premiers kilomètres, suivi d’une échappée à l’avant dès la première montée, accentuée sur les collines, la descente sur la mer et le retour au port par les plages. Aline Camboulives, Patricia Bousset, Kaïs Garouach et Anthony Caverivière montent sur le podium.
Kévin Blanchard, Menton Marathon, premier espoir et 22ème temps scratch, a décroché son billet pour la finale les 24 et 25 septembre à Annecy qui réunira 25 jeunes nés en 1989, 90 et 91, sélectionnés à partir de quatorze trails. Les meilleurs formeront le team trail espoirs Salomon 2012.
Lisel Dissler avait besoin de se rassurer, après son abandon le 12 juin lors de la montée au Ventoux pour cause de douleur au genou gauche. « J’ai mon ménisque interne de fissuré. Je me suis reposée toute la semaine pour le ménager. Je ne connaissais pas Aline Camboulives. Sur le plat et le bitume elle allait très vite et sous sa pression j’ai voulu rester devant. Dans la montée sur les cailloux elle semblait moins bien et j’ai pu la distancer mais sans connaitre mon avance sur elle. Du coup je suis allée à fond jusqu’à l’arrivée. » Si Lisel Dissler a retrouvé un peu le sourire, ses incertitudes demeurent sur une distance plus longue. Elle avait fait du Marathon du Mont-Blanc, le 26 juin à Chamonix, un de ses gros objectifs de la saison et va devoir attendre le dernier moment pour vérifier si son état physique lui permet d’être au départ.
Nicolas Baudry, est un coureur à pied un peu particulier. Moniteur de sport dans la marine nationale, il a pour affectation le bâtiment de commandement et de ravitaillement « Var », bateau dont la ville marraine n’est autre que …Bandol. Chargé de la préparation physique des marins qui l’accompagnent, il en profite pour leur transmettre sa passion pour la course à pied. Très souvent la salle de sports ou la plate-forme hélicoptères de son bateau lui tiennent lieu d’entrainement avec autour la mer ou l’océan. « J’avais très envie de renouveler ma victoire sur ce parcours qui me convient bien avec sa succession de bitume, chemin terreux, plage et son profil entre collines et bord de mer. J’ai commencé à distancer Kaïs Garouach et Anthony Caverivière au train dès la première montée avant d’effectuer une descente très rapide sur les cailloux. Je reviendrai l’an prochain dans le même état d’esprit.»
Nicolas Baudry, 28 ans, a commencé par le cross country avant d’additionner cette discipline avec la piste et la course hors stade. Il est champion de France Marine de cross depuis 2008 et vice champion par équipe de France de cross-country FFA en 2010.

Résultats www.bandolclassic.com

Share this:
Share this page via Email Share this page via Facebook Share this page via Twitter